Bienvenue sur Jardinage Bio !

Le jardinage bio de nos anciens

Qu’est ce que le jardinage bio ? Un jardinage naturel, sans pesticides ni produits chimiques en tout genre. Un jardinage qui respecte la nature et ceux qui en vivent.

Et qui sont les mieux placés pour en parler ? Ceux qui l’ont mis en pratique par la force des choses : nos ancêtres ! Eux ne connaissaient pas ces cochonneries pour leur jardin ! Le jardinage bio, c’était leur quotidien…

Retrouvez sur ce site les conseils, les techniques, les connaissances des anciens pour votre potager, verger, vos fleurs, vos plantes, vos arbres… le tout, raconté par nos anciens eux-mêmes ! Et comparez avec les vidéos de jardinage d’aujourd’hui. De quoi vous donner des idées pour des heures de plaisir dans vos jardins !

Jardinage bio

Jardinage bio

 

Quoi de plus vrai que ce que disait l’un d’eux :

Les jardins, qui ont inspiré de beaux poèmes et qui sont le sujet de plusieurs ouvrages importants, offrent aux hommes de tous les pays et de toutes les classes trop d’agréments, de plaisirs , de ressources et d’utilité, pour n’avoir pas été cultivés avec soin dès les temps les plus reculés.

En effet, ils présentent une abondante quantité, une variété précieuse de fruits et de plantes sur un petit espace de terrain. Ils ne se lassent pas de produire tous les ans et presque tous les mois. Sur une étendue égale, le jardin rapporte, plusieurs fois autant qu’un champ , des légumes et des fruits plus beaux , plus précoces et plus savoureux.

Bien distribué , le jardin est un objet d’agrément : quelque bornée qu’elle soit, sa promenade est féconde en plaisirs, comme son sol est fertile en produits; c’est pour le propriétaire de ce petit domaine une satisfaction très vive de voir convertir en réalité ses espérances qu’il a craint de voir déçues; et combien lui semblent plus exquis les fruits et les légumes qu’il a vu naître, s’accroître et mûrir!

Le goût des jardins, dont la forme a varié suivant les temps et les peuples, a toujours subsisté, et devient de plus en plus général. Beaucoup d’ouvrages traitent du jardinage; presque tous sont ou trop volumineux , ou trop peu complets.

Nous allons essayer de donner un savoir-faire pratique, à la fois complet et concis. Ainsi, nous croirons avoir atteint un but utile en procurant aux propriétaires et aux cultivateurs des jardins de peu d’étendue, un traité qui leur suffise pour les diriger dans leurs travaux. Un tel savoir, composé avec soin, résultat d’une longue expérience, et mis à la portée des plus petites bourses, manquait à la science du jardinage. On peut faire mieux sans doute, mais on ne sera pas dirigé par des motifs plus désintéressés et plus philanthropiques.